20 questions rapides avec Marc Elliott, PDG de GoMatériaux

Qu’est-ce qui vous motive à vous lever le matin?

Je suis réellement excité à l’idée d’aller travailler. J’aime les clients avec lesquels nous travaillons; je les comprends et je veux trouver des façons de simplifier leur vie.

Quand et comment avez-vous démarré GoMatériaux?

J’ai été propriétaire de ma propre entreprise de construction d’espaces verts pendant 10 ans avant de fonder GoMatériaux. J’ai moi-même vécu les tracas liés à l’approvisionnement en matériaux de paysagement et je voyais qu’il y avait une occasion énorme dont je voulais éventuellement tirer profit. Il y a deux ans, j’ai vendu les actions que je détenais dans mon entreprise pour démarrer GoMatériaux avec mes deux cofondateurs. Je ne pourrais être plus heureux de cette décision.

Quel problème résolvez-vous?

Nous simplifions le processus d’approvisionnement des paysagistes, lequel est extrêmement inefficace actuellement. Il existe des centaines de fournisseurs parmi lesquels choisir, et chacun à sa spécialisation. Les prix pour un même produit varient énormément, et il n’y a pas de source unique où les paysagistes peuvent obtenir des renseignements précis quant aux prix et à la disponibilité des produits. Un paysagiste peut désormais confier à GoMatériaux le soin d’assurer son approvisionnement en matériaux de paysagement et ainsi sauver de l’argent et des heures de travail.

En quoi votre entreprise est-elle unique?

Nous offrons à la fois grande commodité et prix concurrentiels à nos membres. Un entrepreneur peut nous confier le soin d’assurer son approvisionnement en matériaux de paysagement et avoir l’esprit tranquille en sachant que nous lui garantissons un prix concurrentiel, une qualité exceptionnelle et une gestion efficace de la logistique. Peu de nos concurrents peuvent en dire autant.

Qu’aimez-vous le plus de votre travail actuel?

J’aime le fait que nous contribuons à la résolution d’un problème réel pour les entrepreneurs paysagistes. J’aurais aimé avoir à ma disposition un service comme GoMatériaux à l’époque où j’étais moi-même paysagiste.

Décrivez l’un des plus grands défis auxquels vous avez dû faire face jusqu’à présent.

L’entrée sur le marché américain a été un véritable défi. Tout était différent de ce à quoi nous étions habitués au Canada : des matériaux végétaux et des spécifications aux disponibilités des pépinières, en passant par la couverture géographique. L’apprentissage a été un peu ardu au début, mais nous sommes désormais bien préparés pour favoriser la croissance en Floride et à New York. À vrai dire, nous étions étonnés d’apprendre que les problèmes que nous résolvons pour nos clients sont encore plus présents aux États-Unis.

Y a-t-il des projets intéressants prévus pour la prochaine année chez GM dont vous pouvez nous parler?

Plusieurs projets sont en cours, mais ce qui m’enthousiasme le plus est notre investissement dans la technologie pour apporter encore plus de valeur à nos clients.

Quelle est votre vision à long terme pour GoMatériaux?

Nous voulons faire de GM la plaque tournante de l’approvisionnement en matériaux de paysagement pour tout projet de construction.

Qu’avez-vous appris au cours des dernières années chez GM?

L’importance du travail en équipe et de la confiance, sans oublier l’importance d’avoir des objectifs d’affaires ciblés.

Quelle est la priorité à l’égard de votre entreprise en ce moment?

Faire croître le chiffre d’affaires aux États-Unis et investir dans la technologie.

Décrivez la culture d’entreprise chez GM. Qu’est-ce qui rend votre culture unique?

L’ambiance générale au bureau est vraiment joyeuse et conviviale. Nous prônons une culture d’entreprise « ouverte ». Autrement dit, nous voulons que tous se sentent à l’aise de partager leurs opinions et leurs idées. Nous n’avons pas peur de nous lancer des défis pour nous assurer que nous faisons ce qui est le mieux pour l’entreprise.

Nommez une autre entreprise et un PDG qui vous inspirent. Pourquoi?

Ce n’est peut-être pas la réponse la plus originale, mais je pense que ce que Jeff Bezos a fait avec Amazon en si peu de temps est stupéfiant. 

Y a-t-il des maximes ou des principes d’entreprise généraux chez GM?

Je ne sais pas s’il s’agit d’une maxime, mais les mots qui me viennent à l’esprit sont les suivants : nous sommes persévérants, déterminés et axés sur le RCI.

Selon vous, quelle est la plus grande force de votre entreprise en ce moment?

Notre plus grande force est certainement notre équipe. Nous avons la chance de travailler avec des individus intelligents dotés de grandes qualités, qui n’ont pas peur d’essayer différentes solutions et de se lancer des défis les uns les autres. Cela laisse place à des discussions vives!

Quelle est votre plus grande réussite commerciale de l’année?

Notre expansion aux États-Unis est sans aucun doute l’une de nos plus grandes réalisations. Nous desservons désormais la Floride et New York.

Que lisez-vous ou écoutez-vous en ce moment?

J’ai un long trajet à faire pour me rendre au travail, alors les balados (« podcasts ») font partie de mon quotidien. J’écoute « Masters of Scale », « The Twenty Minute VC », « How I Built This », « Dateline » et « Tony Robbins ». Pour ce qui est de la lecture, en ce moment je lis « The Trillion Dollar Coach » de Bill Campbell.

Que faites-vous dans votre temps libre?

Je passe du temps avec ma famille, je pratique la chasse et je joue au hockey.

Vous organisez un dîner entre amis et vous pouvez inviter quatre personnes de votre choix de n’importe où dans le monde. Qui invitez-vous?

Warren Buffet, Bill Gates, Luke Bryan et Reid Hoffman

Quels sont les meilleurs conseils d’affaires que vous ayez jamais reçus?

Au cours de la dernière année, j’ai beaucoup appris sur l’importance de la culture d’entreprise ainsi que l’importance d’assurer le sentiment de sécurité au sein de son équipe. J’entends par « sécurité » que les employés se sentent à l’aise d’exprimer leurs opinions et de recourir à différentes solutions et qu’ils ne sont pas pénalisés pour avoir pris des risques qui n’aboutissent pas. Il ne s’agit pas d’un conseil précis, mais plutôt d’une recommandation générale.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui songe à créer sa propre entreprise?

Arrêtez de réfléchir et passez à l’action. Parlez à vos clients potentiels dès aujourd’hui afin de déterminer si votre idée correspond vraiment à leurs besoins. Assurez-vous que votre idée a bien été validée avant d’y investir tout votre temps et votre argent.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir un contenu mensuel sur les tendances de l'industrie, les soins des plantes, les trucs et astuces d'affaires et plus encore.

Pin It on Pinterest